Hauts Lieux de Mémoire du Gers

Retour Retour à la carte

Les lieux

FAGET-ABBATIAL (Stèle SCHREYER)

FAGET-ABBATIAL (Stèle SCHREYER)

Les lieux

FAGET-ABBATIAL (Stèle SCHREYER)

L'histoire Médias A proximité

Marcel SCHREYER

Né le 17 avril 1928 à Bâle (Suisse)

Mort en action le 15 juillet 1944 à Faget-Abbatial (Gers). Résistant du Corps franc Pommiès (CFP) homologué FFI.

Marcel Schreyer était le fils de Joseph Schreyer et Eugénie Herter, son épouse. Originaire d’Alsace, la famille Schreyer s’était installée à Lectoure (Gers). Elle faisait probablement partie des civils évacués en 1939 des zones frontalières, susceptibles d’être des zones de combat, les habitants des communes du Haut-Rhin étant envoyés dans le Gers, la Haute-Garonne et les Landes.

Marcel Schreyer s’engagea au Corps franc Pommiès où il fut affecté dans le bataillon Françot et la compagnie Amsler.

L'histoire

Le 15 juillet 1944, la section de Fumel « Pignada » du Corps Franc Pommiès se rendit à Gaujac (Gers). Elle rencontra des allemands lors de la traversée de l’Arrats, sur la commune de Faget-Abbatial (Gers). Le véhicule à bord duquel circulait Marcel Schreyer avec d’autres camarades se trouva face à un convoi allemand arrêté à un carrefour. L’ennemi ouvrit le feu et Marcel Schreyer tomba sous les balles de mitrailleuses, en bordure de la R.D. 104 près du pont de l’Arrats, au lieu-dit « Tartifume ».


Son corps fut récupéré par ses camarades et inhumé au cimetière de Monferran-Plavès (Gers). En 1976, un petit monument a été élevé en bordure de la D104.

Pictogramme lire histoire Consultez l'histoire détaillée Pictogramme section lire la suite

Galerie médias